Richard Langlet, géobiologue, Dordogne
Tél : 06.16.21.76.96
search_left
 
Vign_zen
Sur demande, je peux vous proposer une séance de bioénergie intuitive. 



« La foi, l’attitude mentale ont-elles quelque chose à voir avec les méthodes de soins que nous employons ?
Si vous visitez l’hôpital, vous y trouverez l’équipement nécessaire pour administrer toutes sortes de traitements.
Ceux-ci ont été recommandés (…) afin d’aider les patients à atteindre le niveau de conscience permettant une guérison de l’intérieur. 


Quel rapport existe-t-il donc entre la pensée et la guérison ? Par l’entremise d’un facteur externe ou d’un facteur interne,
il faut accéder au niveau de conscience où le divin peut guérir. Nous devons comprendre que la guérison vient de l’intérieur et non de l’extérieur.

Toute force, toute guérison correspond à un changement des vibrations internes — à l’harmonisation des tissus du corps avec les Énergies Créatrices. Voici ce qu’est la guérison. Que ce soit par des remèdes, par une opération chirurgicale ou par tout autre moyen, il s’agit d’harmoniser la structure atomique des cellules vivantes avec sa nature divine. »
Edgar Cayce

"La nature a le pouvoir de rétablir la santé sans aucun secours étranger" Hippocrate.

"Ne recherchez pas la Santé, mais recherchez la Vérité, et la Santé
vous sera donnée par surcroît. Ne recherchez pas le Bonheur, mais recherchez
la Sagesse, et le Bonheur vous sera donné par surcroît"
Dr Shelton.



Voici quelques conseils du quotidien, qui accompagnent aussi un traitement :

La détermination de la cause est assez difficile car c’est un ensemble de
phénomènes qui est à prendre en compte. Même un accident ou l’on n’est pas
responsable n’est pas une fatalité ni un hasard.

Les causes sont souvent plus profondes, si l’on comprend que le hasard
n’existe pas.

Se mettre à l’abri est impératif, si l’on connait la cause (pollutions,
qualité de vie, géobiologie, stress…etc…)

Mais il faut traiter l’instant présent en comprenant que la prise
conscience et le travail sur soi sont les buts de l’incidence.

Pour cela, il faut se laisser vivre face à la maladie, rechercher
l’harmonie en soi


Vous pouvez, au quotidien, sans vous l’imposer :

Faire de la méditation. Aller dans la nature le plus souvent possible et
développer son ressenti.

Faire le « OM » 3x/jour (à écouter sur le net, si vous ne connaissez pas)

Ecouter de la musique relaxante ou classique comme J.S Bach, chant
grégorien, Bouddhiste…etc…(voir les travaux de A.Lauterwasser)

Se dire chaque matin : « juste pour aujourd’hui,  je ne me ferai pas de soucis ;
juste pour aujourd’hui,  je serai tolérant ;
juste pour aujourd’hui,  je ne me mettrai pas en colère ;
juste pour aujourd’hui, je serai bon avec mon prochain ;
juste pour aujourd’hui,  je travaillerai avec diligence » (Principe REIKI)

Magnétiser toutes nourritures ou toutes boissons absorbées en imaginant
de la lumière rentrer dans l’aliment (principe de magnétisme et de la prière)

 Être honnête, apprendre à pardonner, être humble et juste.

Avoir confiance en soi, se parler, admettre ses erreurs sans se juger ou
sans critique, admettre les erreurs d’autrui.

Demander pardon aux les autres (à distance et à voix haute), et pardonner à
autrui en conscience. (karma)

Se dire « je suis capable de » plutôt que « je ne suis pas, je ne sais pas…
».  Il faut dompter sa voix
intérieure.

S’endormir avec des pensées agréables et positives sur les sujets qui nous
tiennent à cœur.

Ne pas rester avec un « non dit » ou de l’amertume. La colère n’est pas forcément
négative mais doit être juste.

Ne pas avoir peurs de ses doutes. Le doute est un système d’alarme
intérieur qui peut être un guide, comme l’intuition.

Se réapprendre à respirer au quotidien. De temps en temps, faire une
respiration lente en expirant par la bouche comme s’il fallait retirer de la
buée sur des lunettes.

Apprendre à laisser son imaginaire exister et s’évader librement.

Se voir entourer de lumière et se voir protégé par elle, dans un sentiment
de bien être.

Oser regarder le négatif en face et être objectif à son propos, écarter la
peur.

Travailler sur soi et sur ses peurs. (Les identifier est un atout et permet
de les comprendre.  Les peurs créent
des blocages).

Éviter de subir la subjectivité, se rapprocher de sa vérité intérieure, son
essence.

Faire et apprendre à faire des auto-massages, qui au quotidien, peuvent vite devenir indispensables (tui-na, chi nei tsang...)
 
Utiliser Ho’oponopono, un art de vivre hawaïen. Dire en conscience pour une situation ou un souvenir négatif : « désolé, pardon, merci, je t’aime », en considérant ceci :
« Nous sommes la somme totale de nos expériences, ce qui revient à dire que nous sommes chargés de nos passés. Lorsque nous expérimentons du stress ou de la peur dans nos vies, si nous nous appliquions à voir avec attention, nous pourrions nous rendre compte que la cause est en fait une mémoire. Ce sont les émotions qui sont liées à ces mémoires qui nous affectent maintenant. Le subconscient associe une action ou une personne dans le présent avec quelque chose qui s’est produit dans le passé. Lorsque cela se produit, les émotions sont activées et le stress survient ».

 

 
gayatrimantra1530
 

 

 

"Souviens-toi du bienfait et jamais de l'injure" Proverbe chinois

 

 

 

 

 

 

 

 
Vign_1080d252
 
Vign_zen
 
Vign_culs107675
© 2012
Créer un site avec WebSelf